Sélectionner une page

Une famille hors du commun.

 

Statue de Cadillac commémorant la fondation de Détroit en 1701

Etienne Campeau, un maçon de Brive-la-Gaillarde (Limousin) et Catherine Paulo, une Fille du Roy de La Rochelle, unirent leurs destinées en novembre 1663 à Montréal et eurent quinze enfants, dont treize se marièrent. De cette union typique de la Nouvelle-France, issue des provinces de France (ici l’actuelle Nouvelle Aquitaine), descendent aujourd’hui tous les Campeau (ou Campau, Campot) d’Amérique du nord.

Serait-ce une banale histoire de famille ? Pas du tout… De cette union est née la célèbre famille Campau de Détroit (Michigan), qui s’est toujours illustrée par son esprit d’entreprise et un formidable sens des affaires, au point d’en laisser des traces à la postérité. Celui qui est considéré comme le père fondateur de Grand Rapids (Michigan), en 1826, un certain Louis Campau, est issu de cette famille de colons de Détroit qui accompagnèrent le fondateur de la ville, le Gascon Antoine Laumet de La Mothe, sieur de Cadillac, au tout début du XVIIIe siècle, pendant le régime français.

C’est l’histoire de cette famille hors du commun qui est racontée ici, une famille qui a su s’adapter à la période tourmentée de l’histoire de Détroit, jusqu’au début du XIXe siècle, quand se sont succédés les régimes français, britannique et américain. Mais au-delà de l’histoire de cette famille de Détroit, c’est la mémoire française de la ville que cet article s’efforce de rappeler, au moment où la communauté franco-canadienne du Michigan va célébrer son histoire et sa culture lors de la quatrième édition de sa semaine annuelle de festivités (26 septembre au 2 octobre 2016).

L’article se termine en dévoilant le nom d’un personnage-mystère très connu, contemporain, lui aussi issu de la famille Campau. Un indice ? C’est une Américaine dont le destin aurait pu basculer en 2016…Vous avez trouvé ? Rendez-vous à la fin de l’article…

Sommaire

La naissance de la branche familiale de Détroit
La prospérité familiale à l’épreuve de l’histoire
L’intégration réussie dans la société américaine
Epilogue
Le nom du personnage-mystère dévoilé

 

Voir l’article complet sur le site de l’association Aquitaine Québec & Amérique du nord francophone.